19/02/2010

Quand Blondie était une hippie

Debbie Harry version Summer of Love


Debbie Harry fait sa toilette


Bien avant de devenir une icône de la scène punk de New York, Debbie Harry est passée par une période un peu moins avouable. A la fin des années 60, elle est en effet choriste dans une mauvaise formation folk rock, The Wind In The Willows. Plus Brunie que Blondie à l'époque, elle n'assure le lead vocal que sur un seul morceau de l'unique album du groupe. Voici cette chanson; plutôt surprenant d'entendre sa voix sur des arrangements façon flower power (des flutes quand-même !)...
On vous laisse apprécier.


The Wind In The Willows - Djini Judy





Blondie, 1978, la vraie classe


3 comments:

Anonymous said...

Génial ce post !
Surprenante en effet cette petite chanson !
Et Blondie superbe lorsqu'elle était jeune
J'adore son style sur la dernière photo, très inpirant.

thib said...

top cette chansonnette, entre très simon & garfunkel. j'aime ien la fin quand ça reprend. dingues ces photos.
http://www.uncharted.org/frownland/pix/debbie_harry.jpg

Maximo said...

Déception... http://i46.tinypic.com/de0j1f.jpg